Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirCimetières communaux ⟩ Cimetière communal - Auchonvillers

Cimetière communal - Auchonvillers

Dans le cimetière communal d'Auchonvillers se trouve un carré militaire regroupant les tombes de quinze combattants britanniques dont treize, du Border Regiment, sont morts le même jour, le 6 avril 1916. Déplacées après la guerre, ce cimetière contenait également les tombes de combattants français qui avaient tenu le secteur de l'automne 1914 à l'été 1915.

  • Cimetière communal #1/2
  • Cimetière communal #2/2
*

Auchonvillers est un petit village, au nord d'Albert, qui se trouve entre Mailly-Maillet et Beaumont-Hamel. Le cimetière communal est situé au bord de la D73, menant à Hamel, qui longe le parc terre-neuvien. Avant d'être tenu par les troupes britanniques, à partir de juin 1915, ce secteur était aux mains des Français qui avaient enterré certains de leurs morts dans le nord-ouest de ce cimetière. Aujourd'hui, ces corps ont été exhumés pour être regroupés dans une nécropole nationale (très certainement celle d'Albert) mais on y trouve quinze tombes britanniques. Un de ces hommes fut inhumé en août 1915, treize en avril 1916 et un dernier en août 1918. Il est à remarquer que ces stèles n'ont pas été taillées dans la pierre habituelle des cimetières britanniques. Pas très loin de là, on peut retrouver ce genre de pierre au Martinsart British Cemetery.

Parmi les tombes de ce cimetière, on peut remarque celle (photo 2) d'un homme qui, quoi que décédé à l'âge de 58 ans en 1954, a eu droit à la stèle du C.W.G.C. (l'organisme chargé des tombes de guerre britanniques et des dominions). Il s'agit de William Brown, un Terre-Neuvien, né en 1896. Une épitaphe : "Gone but nor forgotten" ("Parti mais sans oublier" ?). On peut penser que cet homme a survécu à la Grande Guerre, et très certainement au 1er juillet 1916, et qu'à sa mort il avait souhaité être inhumé là où bon nombre de ses camarades avaient trouvé la mort trente-huit ans auparavant.

Alain Pouteau - Publié

Pour aller plus loin

Cimetières communaux

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418