Menu
Aborder 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18Transversales ⟩ Villes et villages

Villes et villages de Picardie pendant la Grande Guerre

De nombreuses villes et villages de Picardie ont souffert des combats au cours de la Première Guerre mondiale : bombardements, destructions systématiques lors du retrait allemand de mars 1917, ... Après guerre, certaines ont alors reçu une citation à l'ordre de l'armée, la Croix de Guerre voire même la Légion d'Honneur, beaucoup ont été reconstruites mais d'autres ont aussi disparu à jamais

Villes et evillages en 14 18

Le sort des communes de Picardie au cours de la Grande Guerre a surtout été lié à leur situation géographique au moment où le front s'est figé, à l'automne 1914. Ainsi, des villes comme Albert, dans la Somme, et Soissons, dans l'Aisne, sans être sur la ligne de front mais à portée de canon des Allemands, ont été systématiquement bombardées pendant toute la guerre, leurs édifices religieux particulièrement visés, eux qui étaient considérés comme de potentiels observatoires. D'autres villages, particulièrement dans le nord-est de l'Oise, ont connu quant à eux un destin tragique et unique lors du retrait allemand de mars 1917, lorsque ces derniers se sont retranchés derrière la ligne Hindenburg en appliquant la poltique de la terre brulée, incendiant et dynamitant habitations, ponts et autres bâtiments.

D'autres communes quant à elles n'ont connu la guerre qu'à deux occasions, lors de l'avancée allemande de l'été 1914 et lors de leurs offensives du printemps 1918 (dans la Somme, l'Oise et dans le sud de l'Aisne), puis lors de la contre-offensive alliée qui a suivi (nord de l'Aisne). Des stigmates que beaucoup d'entre elles portent encore car la durée des combats n'a pas forcément conduit à leur destruction totale.

Mais pour de nombreux villages, situés au plus près des tranchées, où sur la ligne de front même, quatre années de combats les ont transformés au mieux en ruines, bien souvent véritablement réduits en poussière. Bien que parfois entièrement rasés, beaucoup ont été reconstruits. Cependant, comme à Verdun, après-guerre, certaines communes, comme celles situées au Chemin des Dames, n'ont pas été reconstruites (Ailles, Beaulne-et-Chivy, Crandelain-et-Malval, Chevreux, ...), alors que d'autres ont été reconstruites mais ailleurs, à quelques centaines de mètres (Craonne, Cerny-en-Laonnois, ...).

Villes et villages de l'Aisne, l'Oise et la Somme pendant la Première Guerre mondiale

Picardie 14-18 vous propose de découvrir l'histoire de quelques communes de Picardie au cours de la Grande Guerre :

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418