Logo

Découvrir la Grande Guerre en Picardie

Nécropole française de la Cote 80 - Etinehem

La nécropole nationale de la cote 80 d'Etinehem contient 1004 tombes et était à l'origine le cimetière de l'hôpital temporaire où officia Georges Duhamel en août 1916

Picardie 14-18DécouvrirCimetières militaires français dans la Somme ⟩ Etinehem ⟩ Nécropole française de la Cote 80

Nécropole française de la Cote 80 - Etinehem

La nécropole nationale de la cote 80 se situe à Etinehem et a été édifiée au cours du conflit puis réaménagée en 1923 avec un regroupement des cimetières d'Etinehem et de Méricourt-sur-Somme. Cette nécropole contient mille quatre tombes et était à l'origine le cimetière de l'hôpital temporaire où officia Georges Duhamel en août 1916, lors de la bataille de la Somme.

  • Nécropole française de la Cote 80 #1/3
  • Nécropole française de la Cote 80 #2/3
  • Nécropole française de la Cote 80 #3/3
*

Située au bout d'un chemin partant de la route menant au village, après avoir quitté la D1, cette nécropole de 4.240 m², également dénommée "La Cote 80" et édifiée au cours du conflit, réaménagée en 1923 avec un regroupement des cimetières d'Etinehem et de Méricourt-sur-Somme, contient 1.004 corps dont 49 soldats du Commonwealth (19 Britanniques, 1 Canadien et 29 Australiens).

Cette nécropole était à l'origine le cimetière de l'hôpital temporaire où officia Georges Duhamel en août 1916. "La cote 80, c'est là ! Vous y verrez plus de blessés que vous n'avez de cheveux sur la tête et couler plus de sang qu'il n'y a d'eau dans le canal. Tout ce qui tombe entre Combles et Bouchavennes rapplique ici." (Georges Duhamel, Civilisation).

Au fond de cette nécropole, se trouve la tombe de l'abbé Thibaut, aumônier militaire catholique du 1er R.I., mort le 26 septembre 1916.

Alain Pouteau - Publié

A voir aussi à Etinehem

  • Pas d'autre lieu de mémoire

Musée à Etinehem

  • Pas de musée à visiter