Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18

Nécropole française - Lihons

La nécropole nationale de Lihons a été érigée là où se trouvait, en 1915, un petit cimetière édifié ici par les troupes françaises. Elle contient désormais six mille cinq cent quatre-vingt-un corps dont celui, probablement, d'Alan Seeger, jeune Américain engagé volontaire dans la Légion Etrangère, tué le 1er juillet 1916, qui avait écrit le poème "I have a rendez-vous with death". Inhumé dans le petit cimetière de Belloy-en-Santerre, sa tombe a été détruite au cours de bombardements ultérieurs et son corps n'a jamais pu être ensuite identifié avec certitude.

  • Nécropole française #1/3
  • Nécropole française #2/3
  • Nécropole française #3/3
*

Située au bord de la D337, entre Harbonnières et Lihons, d'une surface de 25.857 m², cette nécropole contient 6.581 corps dont 1.638 en ossuaires (4). On y trouve également six tombes de soldats britanniques.

En 1915, un petit cimetière fut édifié ici par les troupes françaises. En octobre 1914, elles avaient capturé le petit village de Lihons et l'avaient défendu, au cours d'âpres combats, pendant un mois. Mais une grande partie des corps inhumés ici sont ceux d'hommes tombés au cours des combats de la bataille de la Somme (1er juillet / 18 novembre 1916). A cette époque, Lihons n'était plus que ruines depuis longtemps, bombardé par les uns et les autres durant des mois.

En mars 1917, le secteur passa sous contrôle britannique et le resta jusqu'à l'offensive allemande en Picardie, un an plus tard. Il sera alors repris au cours de la contre-offensive alliée menée dans le Santerre à partir du 8 août 1918.

En 1919, les tombes provenant d'autres cimetières, situés dans un secteur proche, furent rassemblées ici. Elles provenaient de Framerville, Herleville, Foucaucourt, Harbonnières, Assevillers, Belloy-en-Santerre, Cayeux, Le Quesnel et Fontaine-les-Cappy. Parmi les corps inhumés dans l'un des ossuaires, vraisemblablement, se trouve celui d'Alan Seeger, jeune Américain engagé volontaire dans la Légion Etrangère, tué le 1er juillet 1916, qui avait écrit un poème, resté dans toutes les mémoires : "I have a rendez-vous with death". J'ai rendez-vous avec la mort ... Inhumé dans le petit cimetière de Belloy-en-Santerre, sa tombe a été détruite au cours de bombardements ultérieurs et son corps n'a jamais pu être ensuite identifié avec certitude.

En 1988, d'importants travaux de réfection ont été entrepris ici, ce qui n'empêche pas, à 500 mètres de là, la présence d'une immense décharge à ciel ouvert !

Alain Pouteau - Publié

A voir aussi à Lihons

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418