Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18

Communal cemetery extension - Daours

L'extension du cimetière communal de Daours (communal cemetery extension) a été édifiée en juin 1916, au sud du cimetière communal, lorsqu'un hôpital de campagne (Casualty Clearing Station) s'est installé dans le village en prévision de la prochaine bataille de la Somme qui débuta le 1er juillet. Ce cimetière compte aujourd'hui mille deux cent trente-et-une tombes.

  • Communal cemetery extension #1/3
  • Communal cemetery extension #2/3
  • Communal cemetery extension #3/3
*

Située à la sortie de Daours, au bord de la D115, direction Pont-Noyelles, cette nécropole contient 1.231 corps* (760 Britanniques, 2 Canadiens, 459 Australiens, 1 Néo-Zélandais, 1 Sud-Africain et 8 Indiens). Elle a été édifiée en juin 1916, au sud du cimetière communal, lorsqu'un hôpital de campagne (Casualty Clearing Station) s'est installé dans le village en prévision de la prochaine bataille de la Somme (qui débuta le 1er juillet). Ainsi, de juin à novembre 1916, c'est ici qu'ont été inhumés les blessés provenant du "lointain" champ de bataille et venus mourir à Daours. Ensuite, le front se déplaçant plus vers l'est, les services médicaux ont quitté le village. Il faudra alors attendre avril 1918, suite à l'offensive allemande en Picardie, pour que d'autres corps soient inhumés dans cette nécropole. A ce moment-là, et jusqu'à la mi-août, Daours était à proximité du front. Après la contre-offensive alliée, et jusqu'en septembre, un hôpital de campagne sera de nouveau installé à Daours. Et en novembre 1918, les deux derniers hommes à être inhumés, ici, seront deux travailleurs chinois (Chinese Labour Corps), décédés le 22 et le 29, tandis que quatre stèles rendront hommages à quatre autres Chinois décédés le 10 août 1918 et inhumés, sans avoir été retrouvés, au White chateau cemetery.

* Les Indiens, tous tués en 1916, et les Chinois, qui eux ne sont pas "comptabilisés" sur les registres, sont inhumés dans le fond de ce cimetière. Vingt-cinq prisonniers allemands ont également été inhumés dans cette nécropole mais leurs corps ont depuis été déplacés.

Alain Pouteau - Publié

A voir aussi à Daours

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418