Logo

Guards' cemetery

Lesboeufs

Le cimetière militaire des gardes à Lesboeufs contenait, à la fin de la guerre, les tombes de 40 combattants tués le 25 septembre 1916 lors de la prise du village

Picardie 14-18DécouvrirCimetières britanniques & du Commonwealth dans la Somme ⟩ Lesboeufs ⟩ Guards' cemetery

Guards' cemetery - Lesboeufs

Le cimetière militaire des gardes à Lesboeufs contenait, à la fin de la guerre, les tombes de quarante combattants, essentiellement du 2nd Grenadier Guards, tués le 25 septembre 1916 lors de la prise du village. Après l'armistice, d'autres corps provenant de petits cimetières et de tombes isolées situés autour de Lesboeufs ont été rassemblés ici, portant le nombre de tombes à trois mille cent trente-six.

  • Guards' cemetery #1/3
  • Guards' cemetery #2/3
  • Guards' cemetery #3/3

Située au bord de la route reliant Lesboeufs à Ginchy, cette nécropole contient 3.136 corps (2.911 Britanniques, 5 Canadiens, 209 Australiens et 11 Néo-Zélandais) dont 1.643 sont non-identifiés. A la fin de la guerre, il n'y avait que 40 hommes inhumés dans ce cimetière, essentiellement du 2nd Grenadier Guards et tués le 25 septembre 1916. Les autres corps proviennent de petits cimetières et de tombes isolées situés autour de Lesboeufs et ont été rassemblés ici après l'armistice.

Lesboeufs fut attaqué, par la Guards division, le 15 septembre 1916 et sera capturé le 25, ce qui permettra la prise de Combles, au sud, véritable forteresse dans le système défensif allemand. Le village sera perdu le 24 mars 1918, durant l'offensive allemande malgré une grande résistance d'unités du 63ème bataillon de mitrailleurs. Il sera définitivement repris le 29 août par le 10ème bataillon du South Wales Borderers.

Alain Pouteau - Publié

Musée à Lesboeufs

  • Pas de musée à visiter