Logo

Communal cemetery extension

Hangard

L'extension du cimetière communal de Hangard contient 564 corps et a été édifiée après la prise du village le 8 août 1918 par le Canadian Mounted Rifleset

Picardie 14-18DécouvrirCimetières britanniques & du Commonwealth dans la Somme ⟩ Hangard ⟩ Communal cemetery extension

Communal cemetery extension - Hangard

L'extension du cimetière communal de Hangard (communal cemetery extension) a été édifiée par les Canadiens après la prise du village le 8 août 1918 et contient cinq cent soixante-quatre corps. En mars 1918, au moment de l'offensive allemande en Picardie, Hangard était le point de jonction des troupes britanniques et françaises.

  • Communal cemetery extension #1/3
  • Communal cemetery extension #2/3
  • Communal cemetery extension #3/3

Située au bord de la D76, entre Démuin et Hangard, cette nécropole contient 564 corps (444 Britanniques, 72 Canadiens, 47 Australiens et 1 Allemand prisonnier de guerre).

En mars 1918, au moment de l'offensive allemande en Picardie, Hangard était le point de jonction des troupes britanniques et françaises. Du 4 au 25 avril, Hangard et le bois d'Hangard ont été les lieux d'affrontements intenses. Le 8 août, lors de la contre-offensive alliée, le village fut repris par les 1er et 2ème Canadian Mounted Rifles.
Hangard communal cemetery extension fut donc érigé par les Canadiens. Il contenait, à l'origine, 51 corps dont ceux de 19 allemands (qui ont été exhumés depuis). Après l'armistice, d'autres corps, provenant essentiellement du champ de bataille d'Hangard et du bois d'Hangard, ont été amenés ici.

Alain Pouteau - Publié

A voir aussi à Hangard

Musée à Hangard

  • Pas de musée à visiter