Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirMonuments collectifs ⟩ Monument au 129ème R.I. - Antheuil-Portes

Monument au 129ème R.I. - Antheuil-Portes

Au croisement des départementales 935 et 568, entre Compiègne et Antheuil-Portes, ce monument a été érigé à la mémoire du 129ème Régiment d'Infanterie, qui stoppa l'offensive allemande dans l'Oise lors de la bataille du Matz qui se déroula du 9 au 12 juin 1918.

  • Monument au 129ème R.I.
*

Ce monument se trouve au croisement de la D935 et de la D568, entre Compiègne et Antheuil-Portes. On peut y lire : "Ici le 9 juin 1918, le 129ème R.I., sous les ordres du colonel A. Weiller, arrêta net et définitivement l'offensive allemande".

Cet épisode de la Grande Guerre correspond à la bataille du Matz, qui eut lieu du 9 au 13 juin 1918. Alors qu'il se trouvait dans l'Est de la France, le 129ème RI fut ramené en Picardie en prévision de l'attaque allemande qui s'annonçait. A partir du 6 juin 1918, il cantonna dans le secteur de Laigneville. L'offensive déclenchée à trois heures du matin le 9 juin, le régiment fut débarqué en camions, dans l’après-midi, auprès de Baugy, sur la route de Lassigny. Le Colonel Weiller reçut alors l’ordre d’établir son régiment en réserve sur la ligne Ferme Porte – Ferme des Loges – Station d’Antheuil. Parvenu à Monchy-Humières, le régiment se retrouva au milieu de nombreux convois d’artillerie et de réfugiés en route vers le sud et c’est au sommet de la cote de Monchy que le Colonel Weiller s’aperçut de la gravité de la situation : à peu de distance, Marquéglise brûlait, les obus ennemis arrosaient la plaine comprise entre Antheuil, la Ferme des Loges et la grande route d’Amiens. Les Allemands, ayant pris Ressons-sur-Matz et Marquéglise, progressaient toujours ; ils n’avaient plus devant eux que quelques petits groupes épars qui ne pouvaient leur opposer une résistance sérieuse.

Résister à la Ferme Porte et à la Ferme des Loges

Le 1er bataillon se déploya alors vers Antheuil, en poussant des reconnaissances à la Briqueterie et à Marquéglise alors que le 2ème bataillon se dirigea vers la Ferme Porte qu'il allait occuper ainsi que la Ferme des Loges. Quant au 3ème bataillon, qui devait demeurer en réserve, il fut débarqué par erreur à Villers-sur-Coudun, à 6 kilomètres de son emplacement de combat et ne prit position qu’à 19 heures. Le 129ème RI avait l’ordre de tenir à tout prix.

Le 10 juin, au matin, les observateurs de la Ferme des Loges signalèrent l'avancée des troupes allemandes descendant de Ressons, sur la Vallée de Matz, puis vers le Bois de Ressons. De toutes les hauteurs qui dominent le Matz, des colonnes s’acheminaient vers le Ravin de Marquéglise et vers la cote 116, face à la Ferme Porte. A 10 heures, des éléments avancés du 129ème RI établis dans le voisinage de la Briqueterie de Marquéglise durent se replier sur la ligne Antheuil–Ferme des Loges, qui formait la ligne de résistance du régiment. A 21 heures, sans préparation d’artillerie, une attaque allemande déboucha à la Ferme Porte, maintenant occupée par le 162ème RI. Établis dans le fossé de la route, entre la Ferme Porte et des Loges, les éléments français s’efforcèrent d’enrayer l’attaque et le Colonel Weiller, depuis son PC établi à la tête d’un petit ravin en plein champ, à peu de distance de la Ferme Porte, ordonna alors au 3ème bataillon en réserve, de rétablir rapidement la situation. Le Commandant Pourel et le Capitaine Abbé réussirent, par une vigoureuse contre-attaque, à fermer la brèche qui menaçait de s’élargir mais la situation restait indécise.

A 7 heures du matin, le 11 juin, les Allemands tentèrent une nouvelle progression entre la Ferme Porte et la Ferme des Loges, à cheval sur la route de Compiègne à Amiens et parvinrent à progresser. La Ferme des Loges fut évacuée avec un repli à la cote 106, sur la route de Compiègne à Amiens. A 13 heures, le 2ème bataillon s’élança pour la reprendre et parvint à l'arracher à l'ennemi dans d'effroyables corps à corps.

L'offensive allemande est définitivement stoppée

Le 12 juin, à 5 heures 30, le 1er bataillon du 129ème RI subit une violente attaque, menée à la fois à droite et à gauche d’Antheuil mais la progression allemande fut stoppée, notamment grâce au soutien de l'artillerie. Le 13, des sections du 129ème RI arrivèrent à la cote 106 et s’y retranchèrent. Le 14, à 3 heures 30, après un tir d’artillerie extrêmement violent sur tout le secteur, une attaque allemande se produisit entre la partie gauche d’Antheuil et la Ferme des Loges mais son élan fut brisé. L'offensive allemande était définitivement contenue sur le Matz.

Le 17 au soir, le 404ème R.I releva, devant la Ferme Porte et la Ferme des Loges, le 129ème RI qui alla cantonner à Annel-Longueil et au Bois de Saint-Giraumont situés à quelques kilomètres au sud-est.

Alain Pouteau - Mis à jour - Publié

Pour aller plus loin

Monuments collectifs

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418