Logo

Découvrir la Grande Guerre en Picardie

Toronto cemetery - Démuin

Le cimetière militaire Toronto de Démuin contient 101 tombes et doit son nom au 3ème bataillon canadien, le Toronto Regiment, qui l'érigea au mois d'août 1918

Picardie 14-18DécouvrirCimetières militaires canadiens dans la Somme ⟩ Démuin ⟩ Toronto cemetery

Toronto cemetery - Démuin

Le cimetière militaire Toronto de Démuin doit son nom au 3ème bataillon canadien, le Toronto Regiment, qui érigea ce cimetière au mois d'août 1918, lors de la libération du village. Situé au milieu des champs, il contient cent-une tombes.

  • Toronto cemetery #1/3
  • Toronto cemetery #2/3
  • Toronto cemetery #3/3
*

Située au milieu des champs (photo 3), il faut emprunter un chemin, praticable mais chaotique, sur la gauche en prenant la D42 reliant Démuin à Marcelcave, pour accéder à cette nécropole. Elle contient 101 corps (22 Britanniques, 74 Canadiens, 1 Australien et 4 Allemands) dont 23 n'ont pu être identifiés (17 Britanniques, 4 Canadiens, l'Australien et 1 Allemand).

Le village de Démuin a été perdu et repris le 30 mars 1918, avant d'être perdu une nouvelle fois le lendemain, lors de l'offensive allemande en Picardie. Il faudra attendre le 8 août, au moment de la contre-offensive alliée, pour qu'il soit définitivement libéré par le 58ème bataillon canadien. Au cours de ce même mois, c'est le 3ème bataillon canadien, le Toronto Regiment, qui érigera ce cimetière, d'où son nom. Il sera utilisé par les autres unités combattantes tout au long de ce mois d'août mais on inhumera également des soldats britanniques tombés en mars ainsi que quatre Allemands, prisonniers de guerre dont l'un, Robert Pelica, est décédé le 10 novembre 1918.

Alain Pouteau - Publié

A voir aussi à Démuin

Musée à Démuin

  • Pas de musée à visiter