Logo

Découvrir la Grande Guerre en Picardie

Carrières de Confrécourt - Vingré

Dès le 16 septembre 1914, les médecins et infirmiers du 216ème RI s'installent à Confrécourt dans une carrière qui prendra le nom de carrière de l'hôpital

Picardie 14-18DécouvrirVestiges "constructions" ⟩ Vingré ⟩ Carrières de Confrécourt

Carrières de Confrécourt - Vingré

Dès le 16 septembre 1914, les médecins et infirmiers du 216ème régiment d'infanterie s'installent à Confrécourt dans une carrière qui prendra le nom de carrière de l'hôpital.

  • Carrières de Confrécourt #1/6
  • Carrières de Confrécourt #2/6
  • Carrières de Confrécourt #3/6
  • Carrières de Confrécourt #4/6
  • Carrières de Confrécourt #5/6
  • Carrières de Confrécourt #6/6
*

Dès le 16 septembre 1914, les médecins et infirmiers du 216ème R.I. s'installent à Confrécourt dans une carrière qui prendra le nom de "carrière de l'hôpital". On y trouve alors 400 blessés plus 300 autres dans une autre carrière qui sera plus tard baptisée "carrière du 1er zouaves" (photo 2) car ce régiment l'avait occupée et y avait même gravé son fanion.

Les carrières sont un havre de paix pour les soldats. Revenant de la première ligne, ils trouvent là un lieu où ils peuvent dormir, lire, écrire, jouer aux cartes, mais aussi donner libre cours à leur inspiration artistique en sculptant diverses décorations sur les murs. Tout cela malgré l'humidité, la vermine et les poux.

Sur le site, géré par l'association "Soissonnais 14-18", on trouve aussi des traces d'une voie de chemin de fer de 60 cm dite Decauville (photos 5 & 6), qui servait essentiellement au transport de munitions, et des vestiges de casemates (photo 4).

Alain Pouteau - Publié

Musée à Vingré

  • Pas de musée à visiter

Pour aller plus loin