Logo

Cimetière communal

Bray-sur-Somme

On trouve trois tombes de combattants britanniques dans le cimetière communal de Bray-sur-Somme. Celle d'un capitaine tué en 1915 et celles de deux soldats tués en 1916

Picardie 14-18DécouvrirCimetières communaux ⟩ Bray-sur-Somme ⟩ Cimetière communal

Cimetière communal - Bray-sur-Somme

On trouve trois tombes de combattants britanniques dans le cimetière communal de Bray-sur-Somme. Celle d'un capitaine du Norfolk Regiment tué en 1915 et celles de deux soldats tués en 1916. Dans le cimetière communal se trouve également l'entrée menant à la nécropole française.

  • Cimetière communal #1/4
  • Cimetière communal #2/4
  • Cimetière communal #3/4
  • Cimetière communal #4/4
*

On trouve trois tombes du Commonwealth dans le cimetière de Bray-sur-Somme. Celle d'un capitaine tué en 1915 et celles de deux hommes tués en 1916. On peut s'interroger sur leur présence ici, alors que la commune compte, sur son territoire, quatre nécropoles du Commonwealth et que sept autres tombes de prisonniers de guerre britanniques, inhumés par les Allemands en 1918, ont été, après l'armistice, déplacées dans les nécropoles de Bronfay Farm et de Bray military.

Parmi les autres tombes de ce cimetière, on pourra remarquer celle de Zélia Martin (photo n°2), décédée le 2 février 1916, à l'âge de 31 ans, victime de guerre ; ainsi que celles de Paul Caron, du 33ème R.I., tué à Cutry, dans l'Aisne, le 12 juin 1918, à l'âge de 22 ans (photo n°3) et celle de Georges Lesieur, du 72ème R.I., tué au même âge au cours de la bataille de la Marne, le 8 septembre 1914 (photo n°4).

Alain Pouteau - Publié

Musée à Bray-sur-Somme

  • Pas de musée à visiter

Pour aller plus loin