Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18

Communal cemetery extension - Corbie

L'extension du cimetière communal de Corbie (communal cemetery extension) a été édifiée en mai 1916 et contient neuf cent dix-sept tombes ce qui fait, en comptant les corps se trouvant dans le cimetière communal, un total de mille cent soixante-six corps de combattants du Commonwealth qui reposent à Corbie.

  • Communal cemetery extension #1/4
  • Communal cemetery extension #2/4
  • Communal cemetery extension #3/4
  • Communal cemetery extension #4/4

Cette nécropole se situe à côté du cimetière communal de Corbie. Elle a été édifiée en mai 1916 et contient 917 corps (831 Britanniques, 58 Australiens, 27 Sud-Africains et 1 Allemand (?)). Ce qui fait, en comptant les corps se trouvant dans le cimetière communal, un total de 1.166 hommes du Commonwealth qui reposent à Corbie.

Dans cette nécropole, repose également le major William La Touche Congreve - sa tombe se trouve sur la gauche en entrant (photo 4) - tué à l'âge de 25 ans, le 20 juillet 1916, par un tireur embusqué. Décoré des plus hautes distinctions françaises et britanniques (Victoria Cross, Distinguished Service Order, Military Cross et Légion d'Honneur), il était le fils du général Congreve.

Pendant une grande partie de la guerre, Corbie a été une "ville britannique". Voici ce qu'en dit Louis Barthas, dans ses carnets de guerre *, en novembre 1916 : "En remontant le cours de la Somme, à deux kilomètres d'Aubigny (où Louis Barthas était alors cantonné, NDLA), se trouvait la jolie petite ville de Corbie. Mais pour y entrer, il fallait franchir la Somme sur un pont dont plusieurs sentinelles anglaises interdisaient sévèrement l'accès sans une autorisation de l'autorité militaire.

Corbie était réservée exclusivement à la disposition de l'armée anglaise. Nos alliés s'y étaient installés en maîtres, boutiques et magasins étaient approvisionnés en articles d'outre-manche, avec des inscriptions, enseignes, pancartes en langue anglaise".

Alain Pouteau - Publié

Pour aller plus loin

Cimetières britanniques & du Commonwealth dans la Somme
Lecture : Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918 de Louis Barthas - La Découverte

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418