Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirCimetières militaires britanniques dans l'Aisne ⟩ Guards' grave - Forêt de Retz [Villers-Cotterêts]

Guards' grave - Forêt de Retz [Villers-Cotterêts]

Le cimetière militaire britannique de Guards' grave, se trouve dans la forêt de Retz, entre Vivières et Villers-Cotterêts, au "Rond de la Reine", où, le 1er septembre 1914, deux sections de Grenadiers furent cernés par les Allemands et se battirent jusqu'au dernier homme. Quatre-vingt-dix-huit Britanniques sont inhumés ici dont le sous-lieutenant Cecil et le lieutenant-colonel Morris, commandant les Irish Guards.

  • Guards' grave #1/3
  • Guards' grave #2/3
  • Guards' grave #3/3
*

Cette nécropole se trouve entre Vivières et Villers-Cotterêts, à deux cents mètres du monument "Passant, arrête toi", érigé à la mémoire du sous-lieutenant Georges Edward Cecil, qui repose ici avec 97 autres Britanniques, dont 20 n'ont pu être identifiés. Il s'agit en fait d'une fosse commune et ceux dont les corps ont pu être identifiés ont une stèle à leur nom adossée au mur du cimetière. A remarquer, fait assez rare, qu'une stèle est dédiée à dix-neuf hommes non-identifiés.

Alors que le 1er Corps d'Armée de la British Expeditionary Force faisait route, depuis quatre heures du matin, dans cette journée du 1er septembre 1914, à travers la forêt de Retz (suivant le mouvement de retraite des armées françaises), ses arrières gardes furent attaquées par l'avant-garde de la 6ème division d'infanterie allemande, vers dix heures. Ainsi, la 4ème (Guards) brigade, composée des Irish Guards, du 2ème Grenadiers et du 3ème Coldstreams, couvrant les arrières de la 2ème division, ayant pris position au lieu-dit "Rond de la Reine", et vers l'ouest de cet endroit, durent livrer combat. La bataille fut intense. Mitrailleuses et artillerie furent déployées. Deux sections de Grenadiers furent cernés et se battirent jusqu'au dernier homme. Plusieurs dizaines de Britanniques perdirent la vie ainsi que de nombreux Allemands. Trois jours plus tard, alors que la région était aux mains de ces derniers, les habitants de Montgobert, Puiseux et Vivières furent réquisitionnés pour enterrer les corps. Les Britanniques dans une fosse collective, les Allemands à part. Plus tard, d'autres Britanniques, tués au moment de la "remontée", surtout le 11 septembre, furent également inhumés dans ce cimetière. Et, en novembre 1914, des hommes de l'Irish Guards revinrent sur les lieux pour l'aménager et lui donner une forme proche de celle qu'elle a aujourd'hui.

Quatre officiers ont leur stèle un peu à l'écart dans cette nécropole, sur la gauche en entrant. Il s'agit du sous-lieutenant Cecil, du lieutenant Lambton (Coldstream Guards), du major Tisdall (Irish Guards) et de l'honorable lieutenant-colonel Morris, commandant les Irish Guards, tous tués le 1er septembre.

Après l'armistice, 5 nouveaux corps, dont un non-identifié, furent inhumés dans la nécropole. Il s'agissait de quatre officiers et d'un soldat qui étaient enterrés jusque là dans le cimetière communal de Villers-Cotterêts.

Alain Pouteau - Publié
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418