Logo

Vestiges de tranchées et blockhaus

Plateau de Californie

Sur le plateau de Californie on découvre un ancien abri bétonné allemand ainsi que des vestiges de tranchées rappelant la bataille du Chemin des Dames

Picardie 14-18DécouvrirVestiges "constructions" ⟩ Plateau de Californie ⟩ Vestiges de tranchées et blockhaus

Vestiges de tranchées et blockhaus - Plateau de Californie

Sur le plateau de Californie, à proximité des vestiges du Vieux Craonne, on découvre un ancien abri bétonné allemand, sur lequel le 18ème RI a édifié un monument à la mémoire de ses soldats, ainsi que des vestiges de tranchées et de cratères d'obus.

  • Vestiges de tranchées et blockhaus #1/5
  • Vestiges de tranchées et blockhaus #2/5
  • Vestiges de tranchées et blockhaus #3/5
  • Vestiges de tranchées et blockhaus #4/5
  • Vestiges de tranchées et blockhaus #5/5
*

Il y a deux façons de parvenir au plateau de Californie. La première, en partant de la ferme d'Hurtebise, en longeant le plateau des Casemates et les vestiges du moulin de Vauclair, où s'élève aujourd'hui la statue de Napoléon 1er. La seconde, en venant de l'actuelle village de Craonne, reconstruit au pied de la "montagne de Craonne", où une vue imprenable s'offre aux yeux du visiteur (photo 1). Imprenables ! C'est bien ce que devaient penser les Poilus qui devaient prendre d'assaut les positions de l'ancien village de Craonne et le plateau de Californie.

Parvenu, justement, dans les ruines à peine visibles de ce village, en empruntant le chemin menant à son cimetière, il ne faut pas hésiter à emprunter le petit escalier qui mène au bord du plateau de Californie. Parvenu à cette hauteur, le visiteur découvrira un ancien abri bétonné allemand sur lequel le 18ème R.I. a édifié un monument à la mémoire de ses soldats (photos 2 & 3). En reprenant votre souffle, vous ne manquerez pas de constater que ceux qui, en 1917, avaient gravi cette pente, n'avaient pas d'escalier pour les aider et qu'ils portaient sur le dos un barda de trente kilos, sans compter les paquets de boue qui collaient à leurs pieds. Bien sûr, ils avaient également droit aux rafales de mitrailleuses en guise d'accueil.
Sur le plateau proprement dit, classé en zone rouge, des pinèdes ont été plantés parce qu'il n'y avait rien d'autre à faire. Le promeneur d'aujourd'hui pourra alors suivre les sentiers balisés d'où il apercevra, malgré le temps et l'érosion, des vestiges de tranchées et de cratères d'obus (photos 4 & 5).

Alain Pouteau - Publié

A voir aussi à Plateau de Californie

Musée à Plateau de Californie

  • Pas de musée à visiter

Pour aller plus loin