Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirMonuments collectifs ⟩ Monument au 173ème R.I. - Marquéglise

Monument au 173ème R.I. - Marquéglise

Ce monument au 173ème RI, situé dans Marquéglise, évoque la défense du village par ce régiment lors de la bataille du Matz le 10 juin 1918 et rend également hommage au chef du 3ème bataillon de ce régiment, le commandant Farret.

  • Monument au 173ème R.I.
*

Lorsque les Allemands déclenchent leur attaque dans la direction de Noyon et de Montdidier le 9 juin 1918, début de l'opération Gneisenau qui prendra le nom de bataille du Matz, du nom de cet affluent de l'Oise derrière lequel les troupes françaises seront repliées, le 173ème RI se trouvait depuis deux jours à Villers-sur-Coudun, en prévision de cette attaque, à moins de 5km au sud de Marquéglise. Déployé sur le le plateau de Margny-sur-Matz où il tiendra ses positions jusqu'à 19h00 le 9 juin, avant de se replier sur la hauteur au sud du Matz et de Marquéglise, dite bois de la Montagne et de Marquéglise.

Le 10 juin au matin, les Allemands tentent de déboucher de Marquéglise tenu par le 173ème RI au cours de cinq tentatives infructueuses avant de le déborder par les ailes dans le courant de l'après-midi. Presque encerclé, le 173ème RI rompt le combat et se reporte à un kilomètre en arrière, le long de la voie ferrée Antheuil - Villers-sur-Coudun où il parviendra à barrer la route de Compiègne. Le lendemain, la contre-offensive française partie de Méry, à environ 12 km au nord-ouest de Marquéglise, mettra fin à cette bataille le 13 juin.

Ce monument, inauguré le 20 septembre 1936 et situé dans Marquéglise, à l'intersection des départementales D122 et D41, marque donc le sacrifice des hommes du 173ème RI lors des combats de la bataille du Matz. On peut y lire "Au commandant André Louis Farret mort pour la France 10.6.1918" et "Aux héros du 173e RI 3e Bataillon morts pour la France 10.6.1918".

Le commandant André Farret, chef du 3ème bataillon

Les combats livrés à Marquéglise les 9 et 10 juin 1918 occasionnèrent la perte d'environ 1000 hommes au 173 ème RI (124 tués, 630 blessés et 186 disparus). Parmi eux, le commandant André Farret, chef du 3ème bataillon, tué le 10 juin (même si sa fiche sur Mémoire des Hommes indique qu'il est mort le 11 juin), l'année de ses 40 ans.

A noter que six hommes du 173ème RI reposent dans le carré militaire du cimetière communal de Marquéglise alors que deux autres, dont le commandant Farret, reposent dans celui de Coudun (d'autres hommes reposent aussi certainement dans la nécropole nationale de Vignemont, située à 3 km au sud).

Alain Pouteau - Publié

A voir aussi à Marquéglise

Pour aller plus loin

Monuments collectifs
Le carré militaire de Coudun où repose le commandant Farret

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418