Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirMonuments collectifs ⟩ Monument aux 8ème et 208ème R.I. - Craonne

Monument aux 8ème et 208ème R.I. - Craonne

Le monument aux 8ème et 208ème Régiment d'Infanterie de Craonne rend hommage aux officiers, sous-officiers et soldats de ces deux régiments ayant combattu aux chemin des dames et plus particulièrement à Craonne et Chevreux, en avril 1917.

  • Monument aux 8ème et 208ème R.I.
*

Situé au carrefour des départementales 18, 182 et 889, on peut lire sur ce monument : "Aux officiers, sous-officiers et soldats des 8ème et 208ème R.I. ayant combattu en avril 1917 à Craonne-Chevreux. 1914-1918. Dinant - Guise - Marne - Aisne - Champagne - Verdun - Somme - Flandres - Ourcq - Ailette".

Le 8ème R.I. appartint, durant toute la durée de la guerre, à la 2ème division d'infanterie, à laquelle fut rattaché, en novembre 1916, le 208ème qui jusqu'à lors combattait au sein de la 51ème. Cette 2ème D.I. combattit, durant toute la durée du conflit, plusieurs fois dans l'Aisne : bataille de Guise en août 1914 ; combats à la ferme du Choléra, La Ville-aux-Bois, Sapigneul et la Côte 108 en octobre et novembre 1914 ; à nouveau Berry-au-Bac et La Ville-aux-Bois de mai à septembre 1915 ; puis dans le même secteur d'octobre, de la même année, à février 1916 ; Soupir et la route de Paissy à Ailles d'avril à juillet 1916 ; Craonne en avril 1917 ; Soissons en janvier 1918 ; en réserve à Montigny-Lengrain fin mai 1918 ; Dammard et Troësnes en juin et juillet de la même année.

Le 16 avril 1917, le 8ème R.I. attaqua le hameau de Chevreux, aujourd'hui disparu et symbolisé par ce monument, au pied des pentes de Craonne. Mais des positions allemandes qui surplombaient les abords du hameau, obus et rafales de mitrailleuses fauchèrent les Français dès les premières heures du jour. En quelques heures, le 8ème R.I. déplora la perte de plus d'un millier d'hommes sans avoir réussi à parcourir plus de dix mètres et, dans le même temps, il ne resta également plus que des débris du 208ème, qui se trouvait à sa droite.

Alain Pouteau - Publié
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418