Tombe de Frédéric Quellennec (Laon)

Cette tombe se situe route de La Fère, D131, à proximité de la maison de retraite, juste après l'intersection avec la voie de chemin de fer, en provenance de Crépy-Couvron. On peut y lire : "Frédéric Quellennec, ingénieur, brigadier d'artillerie, pilote aviateur, escadrille n°12, tué glorieusement en combat aérien le 31 mars 1916 à l'âge de 28 ans, repose ici, à la place où tomba son avion".

L'avion de Frédéric Quellennec, né le 11 février 1888 à Athènes (Grèce), s'est écrasé dans les grands prés derrière l'hospice de Montreuil. Il était accompagné de Jean Moinier, lieutenant au 18ème Hussards, rattaché au 1er groupe d'aviation, né le 21 août 1892 en Meurthe-et-Moselle. Ils furent tous deux inhumés, par les Allemands, au cimetière Saint-Vincent, où ces derniers avaient édifié un carré militaire grandiose en avril 1915 (déplacé après l'Armistice). On peut imaginer que sa famille ait tenu, après-guerre, à ce que sa tombe soit édifiée à l'endroit où il s'était écrasé alors que le corps de Jean Moinier a sans doute était rapatrié dans sa commune de naissance.

Alain Pouteau - 10 février 2009 | retour