Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirMonuments collectifs ⟩ Calvaire breton au 19ème RI - Ovillers-la-Boisselle

Calvaire breton au 19ème RI - Ovillers-la-Boisselle

Le calvaire breton d'Ovillers - La Boisselle rend hommage aux braves du 19ème régiment d'infanterie de Brest tués, blessés ou disparus lors de l'attaque d'Ovillers, le 17 décembre 1914, alors que le secteur était tenu par les troupes françaises

  • Calvaire breton au 19ème RI #1/3
  • Calvaire breton au 19ème RI #2/3
  • Calvaire breton au 19ème RI #3/3

Le 17 décembre 1914, afin de tromper l'ennemi en vue des offensives d'Artois et de Champagne, Joffre ordonna des opérations secondaires sur différents points du front dont une attaque sur Ovillers, menée par le 19ème RI de Brest et sur La Boisselle, menée par le 118ème RI de Quimper. Malgré la prise d'un blockhaus, le 19ème RI, fut toute la journée sous le feu de l'ennemi et contraint de se retirer au prix de pertes élevées : 1158 tués, blessés, disparus et prisonniers. Parmi ces morts, le lieutenant Augustin Bréart de Boisanger dont la famille fit ériger ce calvaire dix ans plus tard.

Ce calvaire se trouve donc à l'endroit même où est tombé Augustin Bréart de Boisanger . On y découvre gravées ses dernières paroles, "Je n'abandonne pas mes Bretons", ainsi que "A la mémoire des Braves du 19ème d'infanterie 17 décembre 1914 ". Sont également mentionnées les noms du Capitaine Henry Raillard, de l'adjudant André Pitel et donc du lieutenant Augustin de Boisanger. Inauguré le 17 mars 1924, la famille de Boisanger, propriétaire du calvaire, en a fait don à la commune d’Ovillers-la-Boisselle en 2011, année de sa restauration (les photos de cette page datent de 2009).

Rare monument français dans un secteur où cimetières et mémoriaux rendent hommage aux troupes britanniques engagées lors de la bataille de la Somme débutée le 1er juillet 1916, ce calvaire rappelle que de l'automne 1914 au début de l'été 1915, le secteur d'Albert était tenu par les troupes françaises. A Ovillers, une rue porte d'ailleurs le nom du 19ème RI et une autre celle de Bréart de Boisanger. La grande partie des Bretons tués au cours des combats du 17 décembre 1914 reposent juste à côté à Ovillers military cemetery (cimetière du CWGC dont on peut imaginer que, pendant le conflit,les britanniques ont inhumé leurs soldats là où se trouvaient initialement les tombes françaises) mais d'autres peuvent également reposer à la nécropole nationale d'Albert ou dans le cimetière communal de cette ville où a été édifié un carré breton.

Alain Pouteau - Publié
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418