Logo

Cimetière communal

Baron

Dans le cimetière communal de Baron reposent 16 soldats britanniques dont la majorité sont morts après l'affaire de Néry du 1er septembre 1914

Picardie 14-18DécouvrirCimetières communaux ⟩ Baron ⟩ Cimetière communal

Cimetière communal - Baron

Dans le cimetière communal de Baron se trouvent les tombes de seize soldats britanniques dont quatorze, cavaliers du 2ème Dragoon Guards et artilleurs de la batterie L du Royal Horse Artillery, sont morts des suites de leurs blessures après l'affaire de Néry

  • Cimetière communal #1/3
  • Cimetière communal #2/3
  • Cimetière communal #3/3

Le cimetière communal de Baron contient les tombes de 16 soldats britanniques morts entre le 1er et le 8 septembre 1914. Inhumés dans deux fosses communes espacées de quelques mètres et contenant chacune huit corps, celles-ci sont surmontées de quatre pierres tombales où les noms sont gravés par deux avec une cinquième pierre, centrale, où est gravée une croix. On trouve également dans ce cimetière une tombe d'un combattant de la Grande Guerre dont les inscriptions sont désormais illisibles (photo 3).

Des cavaliers et des artilleurs morts après l'affaire de Néry

Une de ces fosses contient les corps de huit cavaliers du 2ème Dragoon Guards (Queen's Bays) tous morts le 1er septembre 1914. Ce jour-là, ce régiment, qui faisait partie de la 1ère Brigade de cavalerie britannique, fut attaqué à l'aube par la 4ème Division de cavalerie allemande lors de ce qui fut appelée l'affaire de Néry. Une plaque au 2ème Dragoon, dans ce village situé à un peu plus de 13 km au nord de Baron, rappelle d'ailleurs cette action. On peut raisonnablement penser que les hussards inhumés ici sont morts des suites de leurs blessures après l'escarmouche ayant eu lieu dans la matinée et qu'ils ont été inhumés ici par leurs camarades qui faisaient route vers le sud-ouest de Paris.

L'autre fosse contient les corps de six artilleurs de la batterie L (Royal Horse Artillery) dont le dernier canon s'était illustré lors du même affrontement. Ces derniers sont sans doute eux aussi morts des suites de leurs blessures entre le 1er et le 8 septembre ce qui laisse à penser que certains d'entre eux ont été inhumés par les habitants du village. Enfin, à leurs côtés, reposent un lieutenant du 1er (King's) Dragoon mort le 3 septembre et un lieutenant du Royal Horse Guards mort le 4 septembre.

Alain Pouteau - Publié
Crédits photographiques : © Alain Pouteau

A voir aussi à Baron

  • Pas d'autre lieu de mémoire

Musée à Baron

  • Pas de musée à visiter