Logo

Plaque au 2ème Dragoon Guards

Néry

A Néry, une plaque rend hommage au 2ème Dragoon Guards qui a été attaqué par les Allemands lors de l'affaire de Néry, le 1er septembre 1914

Picardie 14-18DécouvrirPlaques ⟩ Néry ⟩ Plaque au 2ème Dragoon Guards

Plaque au 2ème Dragoon Guards - Néry

A Néry, une plaque rend hommage au 2ème Dragoon Guards, régiment de la 1ère Brigade de cavalerie britannique, qui a été attaqué par les Allemands lors de l'affaire de Néry, le 1er septembre 1914

  • Plaque au 2ème Dragoon Guards #1/2
  • Plaque au 2ème Dragoon Guards #2/2

A l'intersection de la D554 et de la D98, à Néry, cette plaque rend hommage au 2ème Dragoon Guards qui a été attaqué par les Allemands lors de l'affaire de Néry, le 1er septembre 1914. Elle se trouvait initialement sur le mur d'une propriété privée longeant un petit espace vert. Elle a, depuis, été déplacée pour être posée au pied du monument à la "L" Nery Battery, situé quelques mètres plus loin. On peut y lire (en anglais) : "Cette plaque commémore une action à Néry le 1er septembre 1914, au cours de laquelle le 2e Dragoon Guards (Queen's Bays) joua un rôle de premier plan pour aider à repousser la 4ème division de cavalerie allemande - La bataille de la Marne fut gagnée à Néry".

Le 2ème Dragoon Guards, renommé le Queen's Bays (les bais de la Reine en référence à la couleur de robes des chevaux de ce régiment) en 1921, faisait partie de la 1ère Brigade de cavalerie britannique. Le 1er septembre 1914, alors que cette dernière, composée également des 5ème Dragoon Guards et du 11ème Hussars, bivouaquait à Néry depuis la veille, elle fut attaquée par surprise, à 5h40, par la 4ème Division de cavalerie allemande, composée de 6 régiments, accompagnée d'un bataillon d'artillerie divisionnaire et de deux bataillons d'infanterie, qui s'était positionnée sur les hauteurs à l'est du village. Au moment de l'attaque, les Britanniques se préparaient au départ. La batterie L de la Royal Horse Artillery, qui accompagnait les trois régiments de cavalerie, se trouvait à la sucrerie située au sud de Néry et perdit très vite cinq de ses six canons. Cependant, la dernière pièce tint tête aux Allemands et à leurs douze canons pendant près de deux heures trente, ce qui permit de limiter le nombre de victimes au sein des cavaliers qui s'étaient déployés, sans leur monture, à la limite est du village pour empêcher les Allemands d'avancer. Pour leur action, trois servants de ce canon reçurent la Victoria Cross.

Un régiment de cavalerie sur le front de l'ouest pendant la Grande Guerre
Cavaliers du 2ème Dragoon Guards et hussards allemands prisonniers après la bataille de Néry © Imperial War Museum

Un régiment de cavalerie sur le front de l'ouest pendant la Grande Guerre

Pendant la Grande Guerre, le 2ème Dragoon Guards s'illustra à plusieurs reprises en France. Il prit part à la bataille du Cateau, le 26 août 1914, à la première bataille de la Marne, du 6 au 10 septembre 1914, à la bataille de Messines et à la première bataille d'Ypres, en octobre 1914, à la bataille de la Somme, à l'automne 1916, à la bataille de Cambrai où les tanks furent pour la première fois employés en masse, en novembre 1917, lors de la bataille de la Scarpe, du 26 au août 1918 et enfin lors des derniers combats au cours de l'automne 1918.

Photo 2 : Hiver 1914, le Major Harman, blessé lors des combats de Néry, avait rejoint ses lignes en chevauchant ce cheval capturé aux Allemands © Imperial War Museum

Alain Pouteau - Publié
Crédits photographiques : © Alain Pouteau & Imperial War Museum

Musée à Néry

  • Pas de musée à visiter