Menu
Comprendre 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18ComprendreLa Grande Guerre en Picardie ⟩ Les Taxis de la Marne

Les Taxis de la Marne

Le lundi 7 septembre 1914

L'épisode des Taxis de la Marne va permettre de débarquer deux bataillons du 104ème régiment d'infanterie à Nanteuil-le-Haudoin dans l'Oise. Même si cet épisode ne fut pas décisif au cours de la bataille de la Marne, il marqua toutefois les esprits car jamais autant d'hommes n'avaient été jusqu'à lors transportés en automobile sur une zone proche du front.

Les "Taxis de la Marne" se sont arrêtés dans l'Oise et plus précisément à Nanteuil-le-Haudouin. C'est en fait leur utilisation au cours de la bataille de la Marne qui a donné son nom à cet épisode qui a marqué les esprits.

Le 7 septembre 1914, désireux de renforcer la VIème armée du général Maunoury, à l'extrême gauche du dispositif allié, engagé dans la bataille de l'Ourcq face à la Ière armée de Von Kluck, le général Gallieni, gouverneur de Paris, décide d'envoyer des renforts à proximité du champ de bataille. Alors que les voies ferrées ne sont pas forcément praticables et plus ou moins saturées, il avait, dès le début du mois, étudié la possibilité de transporter des troupes, vers le front, par convoi automobile. Ne disposant pas de suffisamment de véhicules militaires, il avait ordonné un recensement des taxis parisiens dont certains furent rapidement consignés au dépôt, dans l'éventualité de leur utilisation.

Ainsi, dès le 7 septembre à 17h00, deux bataillons du 104ème R.I. furent embarqués à Sevran dans 600 taxis, pour être débarqués dans la nuit à proximité de Nanteuil-le-Haudouin. Pendant ce temps, 700 autres taxis, qui avaient été rassemblés sur l'esplanade des Invalides, furent envoyés à Gagny pour embarquer les trois bataillons du 103ème R.I., qui seront débarqués, le 8 à l'aube, à Silly-le-Long, petit village au sud de Nanteuil-le-Haudouin. Certains de ces taxis reviendront d'ailleurs à Gagny pour un deuxième chargement, transportant cinq hommes à chaque voyage. Enfin, pour compléter le dispositif, le dernier bataillon du 104ème R.I. ainsi que les 101ème et 102ème R.I. furent transportés par chemin de fer pour être débarqués, dans la nuit du 7 au 8, au sud de Nanteuil-le-Haudouin.

Pour la première fois de l'Histoire, un nombre très important de fantassins fut acheminé sur le champ de bataille grâce à l'automobile et même si cette arrivée d'environ 5.000 hommes ne fut pas décisive dans la victoire de la Marne, elle fut néanmoins très appréciable dans la bataille qui se jouait. Le 7 septembre, les troupes françaises qui étaient parvenues à déborder l'aile droite allemande au bois de Montrolles, furent contre-attaquées violemment à la nuit tombée et durent se replier sur Villers-St-Genest et Nanteuil-le-Haudouin. Là où, précisément, venaient de débarquer les renforts.

Les autres événements de 14-18 en Picardie

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418