Menu
Comprendre 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18ComprendreLa Grande Guerre en Picardie ⟩ La première utilisation des chars

La première utilisation des chars

Le vendredi 15 septembre 1916

Ce sont les Britanniques qui les premiers engagèrent des chars d'assauts dans une bataille, le 15 septembre 1916, sur le front de la Somme, à Pozières et entre Contalmaison et Bazentin. Baptisée tank, nom de code signifiant réservoir, cette arme nouvelle ne fut pas décisive dans les premiers mois de son utilisation mais se révèlera indispensable dans les derniers mois de guerre.

La fameuse "artillerie d'assaut" sera utilisée pour la première fois par les Britanniques le 15 septembre 1916. Ces monstres d'acier, baptisés "tanks" (réservoir en français) afin de tromper les espions allemands, pesaient près de 30 tonnes et ne dépassaient pas les 6 km/h. De type Mark I, ils étaient classés en deux catégories : d'un côté, les "mâles" avec leurs deux canons de six livres (57 mm) et quatre mitrailleuses Hotchkiss ; de l'autre, les "femelles", avec une mitrailleuse Hotchkiss et quatre Vickers. Chaque engin portait un nom de femme ou de liqueur.

Alors que les spécialistes affirmaient qu'ils n'étaient pas encore prêts (manque d'instruction des équipages, mauvaise coordination avec l'infanterie, lourdeur, lenteur, vulnérabilité du blindage) et critiquaient leur utilisation (pas d'attaque "en masse" mais seulement quelques chars attaquant en même temps que l'infanterie), 32 chars prirent part à cette bataille du 15 septembre 1916 (sur les 60 débarqués discrètement au Havre et amenés en grand secret sur le front via Abbeville). Camouflés en rouge, brun, jaune et gris mat, ils étaient postés à Pozières mais aussi entre Contalmaison et Bazentin, face au bois des Fourcaux (High Wood) et 18 au bois Delville pour attaquer vers Flers et Gueudecourt (même si 7 tombèrent en panne avant l'attaque) ; participant à une offensive orientée vers Bapaume.

De cette bataille, seule la prise de Flers fut une réussite. Quatre chars avaient réussi à pénétrer dans les ruines du village, un seul parvint à en sortir. La majorité des "tanks" étaient tombés en panne ou avaient été détruits. Ce jour-là, outre Flers, Martinpuich, Courcelette et le bois des Fourcaux furent pris aux Allemands. Il faudra attendre juin 1917 pour que les unités de blindés prennent le nom de Royal Tank Corps et la seconde grande bataille de chars, côté britannique, fut celle de Cambrai le 20 novembre 1917 avec la participation de 381 engins.

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418