Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirCimetières militaires français dans la Somme ⟩ Nécropole française de Serre-Hébuterne - Beaumont-Hamel

Nécropole française de Serre-Hébuterne - Beaumont-Hamel

La nécropole nationale de Serre-Hébuterne contient les corps de huit cent trente-quatre hommes des 243ème et 327ème Régiment d'Infanterie tués au cours des combats d'Hébuterne, qui se sont déroulés du 10 au 13 juin 1915. A l'intérieur de la nécropole, un grand monument rend hommage "À la Mémoire des Héros morts pour la France à Hébuterne".

  • Nécropole française de Serre-Hébuterne #1/5
  • Nécropole française de Serre-Hébuterne #2/5
  • Nécropole française de Serre-Hébuterne #3/5
  • Nécropole française de Serre-Hébuterne #4/5
  • Nécropole française de Serre-Hébuterne #5/5

Bien que se rapportant à des combats ayant eu lieu dans le Pas-de-Calais, cette nécropole est située dans le département de la Somme, au bord de la D919, à côté de Serre Road n°1. D'une surface de 5.593 m², elle contient 834 corps dont 240 en ossuaire. Édifié en 1919, ont été regroupés, dans ce cimetière, les corps de soldats du 243ème et 327ème R.I. tués au cours des combats d'Hébuterne, s'étant déroulés du 10 au 13 juin 1915.

Hébuterne se trouve à 3 km au nord de cette nécropole. En pleine "offensive d'Artois", il est décidé de créer une diversion au sud de ce front et c'est ainsi que, le 7 juin 1915, la ferme de Toutvent, au sud-est d'Hébuternes, est prise par la 21ème D.I.. Le lendemain, la 101ème brigade, de la 51ème division, composée des 233ème, 243ème et 327ème R.I., réserves des régiments d'Arras, Lille et Valenciennes, qui viennent de combattre en Champagne, soient 5.000 hommes, montent en ligne au sud du village. Le 10 juin, une préparation d'artillerie insuffisante, qui ne peut démolir les réseaux de barbelés, retarde l'assaut de douze heures, pendant lesquelles l'artillerie allemande bombarde les tranchées et les boyaux où sont entassés les Poilus. L'assaut enfin donné, il leur faut parcourir les trois cent cinquante mètres d'un vallon dominé par les mitrailleuses ennemies. La première ligne est prise au prix de lourdes pertes et, le lendemain, l'artillerie et trois contre-attaques allemandes font encore de nombreuses victimes. Le 13, l'assaut reprit et la deuxième ligne est enfin capturée. Du 10 au 13 juin, les pertes furent les suivantes : 15 officiers et 400 hommes tués ainsi que 500 blessés au 243ème ; 4 officiers et 200 hommes tués ainsi que 500 blessés au 327ème ; 50 hommes, tués ou blessés, au 233ème qui était en réserve.
A l'intérieur de la nécropole, un grand monument, inauguré le 14 juin 1925, rend hommage "À la Mémoire des Héros morts pour la France à Hébuterne 10-13 juin 1915" ; une stèle, édifiée en 1917 sur les lieux où reposaient les corps des combattants, est destinée "Aux braves du 243ème morts pour la Patrie le 10 juin 1915" ; enfin, une chapelle, située face au cimetière, de l'autre côté de la route, a été édifiée en 1936.

Alain Pouteau - Publié
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418