Menu
Découvrir 14-18 en Picardie
Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest
Picardie 14-18 Contacter Picardie 14-18
Picardie 14-18DécouvrirMémoriaux ⟩ Parc Terre-Neuvien - Beaumont-Hamel

Parc Terre-Neuvien - Beaumont-Hamel

Le parc terre-neuvien de Beaumont-Hamel rend hommage aux combattants de Terre-Neuve, une province du Canada. Le 1er juillet 1916, date du début de la bataille de la Somme, à cet endroit, huit cent un Terre-Neuviens du 1st Newfoundland Regiment s'élancèrent à l'assaut des lignes ennemies. Seuls soixante-huit hommes parvinrent à retourner dans leur ligne de départ.

  • Parc Terre-Neuvien #1/9
  • Parc Terre-Neuvien #2/9
  • Parc Terre-Neuvien #3/9
  • Parc Terre-Neuvien #4/9
  • Parc Terre-Neuvien #5/9
  • Parc Terre-Neuvien #6/9
  • Parc Terre-Neuvien #7/9
  • Parc Terre-Neuvien #8/9
  • Parc Terre-Neuvien #9/9

Terre-Neuve (Newfoundland) est une province du Canada (depuis 1949) comprenant l'île de Terre-Neuve et le nord-est du Labrador. Au cours de la Grande Guerre, au même titre que tous les autres pays de l'Empire Britannique, Terre-Neuve a levé une armée de volontaires. Plus de 6.000 hommes ont ainsi servi dans le Royal Newfoundland Regiment et 1.305 sont tombés au cours du conflit.

Le 1st Newfoundland Regiment arriva en France, à Marseille, en mars 1916, après avoir servi à Gallipoli et en Egypte, pour être présent sur le front dès le 22 avril. Le 1er juillet, date du début de la bataille de la Somme, 801 Terre-Neuviens s'élancèrent à l'assaut des lignes ennemies distantes de 275 mètres. En moins d'une demi-heure, tout fut terminé. De toutes les unités ayant participé à ce premier jour de bataille, le 1st Newfoundland Regiment fut celui qui subit, proportionnellement, les pertes les plus lourdes : 233 soldats tués ou morts des suites de leurs blessures, 386 blessés et 91 disparus. Seuls 68 hommes parvinrent à retourner dans leur ligne de départ.

Aujourd'hui, le champ de bataille est "resté en état". Après-guerre, le gouvernement de Terre-Neuve acheta les 16 hectares de terrain pour y implanter un mémorial en l'honneur de tous ces hommes. Ce parc est ouvert tous les jours et la visite est gratuite. Elle commence par le monument à la 29ème division dont le régiment de Terre-Neuve faisait partie (photo 1). Le chemin mène ensuite à une table d'orientation, au sommet de la butte du caribou, symbole de Terre-Neuve, d'où le visiteur a une vue d'ensemble du champ de bataille (photo 2). Cette butte a été élevé sur un point qui surplombe St John's Road, nom donné à la tranchée d'où s'élancèrent les Terre-Neuviens le 1er juillet. A ses pieds, se trouvent trois plaques de bronze sur lesquelles sont gravés les noms des 814 Terre-Neuviens qui tombèrent au champ d'honneur et dont la sépulture reste inconnue (photo 3).

Le parc lui-même est significatif d'un champ de bataille de la Grande Guerre : tranchées (photo 4) ; sol dévasté avec ses cratères d'obus plus ou moins gros (photo 5) ; "queues de cochon" (photo 6) qui permettaient d'ériger les lignes de barbelés ; ...

Aussi, après être passé par l'arbre du danger (photo 7), ainsi nommé parce que situé à un point d'observation particulièrement exposé, on arrive à proximité des lignes allemandes. C'est là que se trouvent les trois nécropoles du site : Y ravine cemetery (le "Ravin Y" est une profonde dépression qui protégeait la montée en ligne des soldats allemands), un petit cimetière qui fut totalement bouleversé au cours des combats de 1918 ; Hawthorn ridge cemetery n°2 et Hunter's cemetery, si caractéristique par sa forme circulaire. Tous les arbres qui entourent ces nécropoles, comme tous ceux qui se trouvent dans ce parc, ont été amenés de Terre-Neuve pour perpétuer le souvenir de tous ces hommes.

C'est finalement le 13 novembre 1916 que la 51ème division parviendra à prendre les tranchées allemandes de Beaumont-Hamel. Un monument élevé à ces Ecossais des Highlands est là pour le rappeler (photo 8). Il domine le "Ravin Y" avec son soldat en kilt regardant vers les anciennes lignes allemandes. C'est là aussi qu'une croix a été élevée à la mémoire des officiers et des hommes de cette 51ème division qui ont combattu à "High Wood" en juillet 1916 (photo 9).

Alain Pouteau - Publié

Pour aller plus loin

Villes & villagesBeaumont-Hamel
Mémoriaux

Rejoignez Picardie1418 sur Facebook Picardie1418 est sur Twitter Picardie1418 est sur Pinterest Contacter Picardie1418 Picardie 1418 Picardie1418