Logo

Les zouaves en Picardie pendant la Grande Guerre

Les zouaves, une unité d'élite, dont la création remonte à la conquête de l'Algérie en 1830, qui s'illustra en de nombreux lieux en Picardie au cours de la Grande Guerre

Picardie 14-18TransversalesThématiques ⟩ Les zouaves en Picardie pendant la Grande Guerre

Les zouaves en Picardie pendant la Grande Guerre

Les zouaves sont, au cours de la Grande Guerre, des fantassins exclusivement européens appartenant à l'Armée d'Afrique. Une unité d'élite, dont la création remonte à la conquête de l'Algérie en 1830, qui s'illustra en de nombreux lieux de Picardie, dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, de 1914 à 1918

Les zouaves en Picardie pendant la Grande Guerre

Les zouaves, une unité dont la création remonte à la conquête de l'Algérie en 1830, sont, au cours de la Grande Guerre, des fantassins exclusivement européens appartenant à l'Armée d'Afrique. Au début de la guerre, le zouave était facilement reconnaissable avec sa tenue composée d'une chéchia (bonnet de feutre rouge), d'un sédria (gilet sans manche), d'une bedaïa (veste courte non boutonnée s'arrêtant au-dessus de la taille), d'un sarouel (pantalon à la forme ample et sans séparation à l'entre-jambe) et d'une ceinture en tissu, large et longue. Cependant, après les premières batailles, l’état-major décida de réformer cette tenue, jugée trop voyante - comme pouvait l'être celle du fantassin de métropole en 1914 - et inadaptée, en adoptant, au cours de l'année 1915, une tenue de drap kaki qui fut caractéristique de l’armée d’Afrique et des troupes coloniales au cours de la Grande Guerre. Seules la chéchia et la ceinture de laine permirent alors de discerner les zouaves des autres combattants.

Les Zouaves, des unités d'élite au cours de la Grande Guerre

Les Zouaves sont considérés comme des unités d'élite, leurs huit régiments ayant reçu, au cours de la Grande Guerre, quarante-deux citations à l'ordre de l'Armée, quatre fourragères aux couleurs du ruban de la Légion d'Honneur, trois fourragères aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire et une aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre. Sur les drapeaux de ces huit régiments sont inscrits les lieux et années où ils se sont illustrés et beaucoup de ces lieux se trouvent en Picardie.

1er Zouaves : La Somme 1916 / L'Ailette 1918
2ème Zouaves : Noyon 1918
3ème Zouaves : Moreuil - Noyon 1918
4ème Zouaves : La Malmaison 1917 / Noyon - l'Oise 1918 / Soissonnais 1918
8ème Zouaves : Soissonnais 1918 / Vauxaillon 1918
9ème Zouaves : Coeuvres 1918 / Saconin 1918 / Breuil 1918 / Montdidier 1918 / Berry-au-Bac 1918
1er régiment mixte de zouaves et de tirailleurs : la Somme 1916 / l'Aisne 1918 / Montdidier 1918
2ème régiment mixte de zouaves et de tirailleurs : Le Matz 1918 / Soissonnais 1918 / l'Ailette 1918

Les lieux à visiter pour les zouaves en Picardie pendant la Grande Guerre

Commune Type Nom
Longpont (02)PlaquePlaque au 1er Régiment de Zouaves
Ferme d'Hurtebise (02)PlaquePlaque au 4ème Zouaves
Caverne du Dragon (02)Monument collectifMonument au 4ème régiment de Zouaves
Conchy-les-Pots (60)Monument collectifStèle au 4ème Zouaves
Moulin-sous-Touvent (60)Monument collectifButte des Zouaves
Orvillers (60)PlaquePlaque au 4ème Zouaves

Autres thématiques sur la Première Guerre mondiale en Picardie